GDV Direct Bio-Well Consultant et distributeur en imagerie électro-photonique

Bio-Well un outil de médecine intégrative

La technologie GDV (Gaz discharge visualisation), désormais à portée de tous, est utilisée par un large éventail de professions à travers le monde dans plus de 75 pays à ce jour. Pour les médecins, thérapeutes, chercheurs, géo-biologues le Bio-Well est un outil d'analyse puissant au champ d'application très étendu.
Bio-Well s'inscrit dans une démarche intégrative permettant d'unir différentes formes de thérapies, issues autant de la médecine conventionnelle que complémentaire, afin de prodiguer les meilleurs soins à travers une compréhension holistique de la santé.

Les médecines complémentaires font aujourd'hui l'objet d'études au sein des chaires universitaires de recherches. Par exemple, à l'université Harvard, l'observation des effets de l'acupuncture sur le cerveau a montré que la stimulation d'un point précis provoque une activation neuronale dans une zone cérébrale dont la spécificité est en rapport avec les effets prévus par la théorie chinoise. Il existerait donc des liens cérébro-corporels en dehors des voies neurologiques classiques.
Au Canada et aux États-Unis, plus de 35 universités se sont regroupées au sein du Consortium of Academic Health Centers for Integrative Medicine.
Toutes ces institutions se sont engagées à revoir leur programme d'enseignement de la médecine afin d'y intégrer les approches complémentaires dont les bienfaits ont été prouvés.

Une vision intégrative, c'est la prise en compte d'une multitude de variables afin d'assurer la guérison mais avant tout le bien-être de l'individu. Pourquoi séparer et opposer les différentes approches thérapeutiques ?

technique-gdv-bio-well-repartition-aura

Aujourd'hui, force est de constater :
Si elle n'est pas totalement écartée, la dimension psychologique de l'individu est très souvent relayée à un second plan, au profit d'un certain « productivisme » des consultations médicales ne débouchant souvent que sur un traitement symptomatique de la maladie.
Le manque de vision holistique de notre médecine nous amène de spécialiste en spécialiste, chacun équipé de sa propre « focale » exclusive à sa spécialité. Le patient se retrouve souvent soumis à la seule et unique vérité scientifique qui supposerait que tout ce qui ne se voit pas ou ne se mesure pas…n'existe pas !
Là est le « drame » de nombreux patients qui font les frais d'une discordance radio/clinique par exemple ou qui sont pris pour des dépressifs faute de ne pouvoir « étiqueter » la situation clinique de façon claire.

La prévention, sensée être la base de notre approche de la santé, n'occupe pas la place déterminante qu'elle devrait tenir, notamment sur le plan des équilibres nutritionnels, physiques et psychiques. L'équation semble pourtant assez basique :

Santé = Alimentation saine + Activité physique + Équilibre psychologique.

Aujourd'hui les maladies fonctionnelles et chroniques l'emportent sur les maladies dites aiguës.
Première cause de mortalité (60%), elles représentent près de la moitié des consultations médicales. A cause des handicaps qu'elles entraînent et l'inaptitude de notre système à les prendre en charge, ces maladies deviennent un problème socio-économique majeur. Il semble que le système médical actuel est mal adapté pour soigner les affections chroniques ; consultations de plus en plus courtes et protocoles de plus en plus standardisés. Les médicaments prescrits sont le plus souvent des « anti…. » ou des bloqueurs de la physiologie. Il semble que les maladies chroniques nécessitent de redonner une physiologie opérationnelle au corps et à l'esprit. Ceci nécessite donc des consultations plus longues, une approche multidimensionnelle, individualisée, et une prise en charge globale du terrain.
Comme énoncé précédemment, il y a plus de 40 instituts universitaires de médecine intégrative en Amérique du Nord, y compris Harvard Medical School.
Néanmoins, ce modèle n'a pas connu la même expansion en Europe.

bio-well-camera-v2

En effet, il existe quantité de thérapeutes de médecines complémentaires mais très peu de centres offrent une collaboration pluridisciplinaire entre ces thérapeutiques naturelles et les médecines conventionnelles.
Alors que la médecine conventionnelle s'est développée principalement autour du traitement des affections aiguës, la chirurgie, les médicaments, la spécialisation permettent aujourd'hui une approche protocolaire, souvent efficace pour traiter ces maladies. Pourtant, l'utilisation de ces médications au long cours démontre de plus en plus leurs limites pour les affections chroniques et entraînent bien trop souvent des effets secondaires qui viennent aggraver la situation dans le temps. Nous devons faire évoluer notre modèle de soin tout en nous appuyant sur la somme de connaissances que nous a apporté notre médecine conventionnelle depuis le siècle précédent. Il faut savoir que de toutes les médecines, la plus reconnue par toutes les institutions à travers le monde reste la médecine conventionnelle que nous connaissons chez nous, donc respect !

L'analyse des données épidémiologiques démontre aussi la nécessité d'une évolution de la médecine :

  • Croissance de la prévalence des patients souffrant de maladies chroniques.

  • Vieillissement de la population.

  • Système de santé surspécialisé : les patients chroniques ont besoin d'une approche holistique et multidisciplinaire que les spécialistes ne peuvent offrir aujourd'hui.

  • La demande des thérapies complémentaires a augmenté de 120 % de 2002 à 2012.

La médecine intégrative est un modèle médical qui propose des traitements multidisciplinaires à l'aide d'outils diagnostics et thérapeutiques multiples dans le respect des choix du patient et de ses particularités. C'est exactement ICI que s'intègre l'utilisation du Bio-Well comme méthode informatique d'aide au diagnostic (MIAD). Il s'agit donc d'intégrer au sein de la médecine scientifique et conventionnelle les médecines naturelles ou complémentaires et les thérapies liées au style de vie comme le sport, les techniques de gestion du stress, la nutrition et le coaching de vie. Ce modèle a démontré aux USA et dans d'autres pays d'excellents résultats dans le traitement des problématiques chroniques.

Ces différentes approches permettent une évaluation des différents états : nutritionnel, neuropsychologique, immunitaire, micro-nutritionnel et génétique.
On trouve encore aujourd'hui, d'un côté une médecine scientifique, basée sur la preuve, faisant la promotion de protocoles et ne vénérant comme seul Dieu de la recherche que les études en double aveugle et de l'autre de multiples approches complémentaires ou alternatives ancestrales ou modernes.

logo-gdv-min

Nous pouvons nous demander si la démarche cartésienne qui consiste à penser qu'en divisant à l'extrême et en étudiant les plus petits détails est réellement applicable à un système complexe comme l'être humain ? Force est de constater que les médecines complémentaires n'apportent pas les solutions à tous les problèmes et qu'elles ont leurs limites. Certains ayatollahs ou gourous de ces voies alternatives en font pourtant la voie unique pour accéder au bien-être, et plusieurs procédures judiciaires ont clairement démontré qu'il n'en est rien.

Au milieu de ce champ de bataille des médecines conventionnelle et complémentaires, le patient perd souvent le fil.
Malgré une forte résistance réactionnaire, une nouvelle ère de la santé s'ouvre à nous : celle de l'individualisation des soins par la pluridisciplinarité et la complémentarité des approches thérapeutiques. Celles-ci, dans leur synergie, permettront une efficacité décuplée et surtout une « responsabilisation » des patients devenant ainsi acteurs de leur propre guérison.
Cette ouverture globale des esprits doit nous permettre d'établir une nouvelle vision de la médecine, une médecine holistique appréhendant l'être humain dans sa globalité physiologique, psychologique et émotionnelle.

Il est intéressant de regarder la définition du mot « médecine » sur le dictionnaire Larrousse :
« Ensemble des connaissances scientifiques et des moyens de tous ordres mis en œuvre pour la prévention, la guérison ou le soulagement des maladies, blessures ou infirmités. »

L'outil Bio-Well s'inscrit dans cette vision globale de la santé.
Si vous êtes un particulier et que vous souhaitiez mieux appréhender votre santé, Bio-Well peut vous aider à mieux vous connaître.
Contrôlez votre énergie dans le temps et mesurez l'effet de tout ce qui peut impacter votre état physique, énergétique et psychologique. Auto-évaluez les effets de n'importe quelle produit, traitement, pratique mentale, sportive ou alimentaire. Cette pratique peut s’étendre à votre entourage, et vous serez à même de mesurer et de surveiller l’historique énergétique de votre famille et de vos amis.
Les données acquises par le Bio-Well vous permettront de mieux orienter vos actions et pratiques de santé. Toutefois, les mesures GDV seront mieux interprétées par des praticiens expérimentés et formés à cette pratique. Référez vous à la liste officielle des utilisateurs formés au Bio-Well.
Bonne pratique !